Fantasy Art and Studies 3: Science Fantasy

(English version below)

Fantasy Art and Studies 3Qu’est-ce que la Science Fantasy ? Où situer ces œuvres qui semblent se jouer des frontières entre la Fantasy et la Science-Fiction ?Les articles et les nouvelles de notre troisième numéro, maintenant en ligne, apportent des éléments de réponse. Au sommaire, une définition de la Science Fantasy en lien avec les pulps et l’émergence des comics, des robots à la cour du roi Arthur, la confrontation entre un chevalier médiéval et un vaisseau venu d’ailleurs, un Orque prêt au combat, une chef elfe et ses soldats à l’assaut du système de Grimm, une scientifique dans un monde médiéval fantastique, l’univers des light novels, et aussi de la comédie, sans oublier les illustrations de Julie Ramel, Guillaume Labrude et Antoine Pelloux. Vous pourrez également découvrir le premier volet d’une bande dessinée signée Guillaume Labrude.
Pour lire le numéro, c’est par ici.

What is Science Fantasy? What about the works that seem to subvert the frontiers between Fantasy and Science Fiction? The articles and the short stories of our third issue, now online, give some answers. Here is what to expect: a definition of Science Fantasy  related to pulp magazines and the rise of comic books, robots at king Arthur’s court, the confrontation between a medieval knight and a vessel from far away, an Orc ready for battle, an Elf leader and her soldiers in Grimm system, a scientist in a medieval fantastic world, the universe of light novels, and also a good deal of comedy, and illustrations by Julie Ramel, Guillaume Labrude and Antoine Pelloux. You will also discover the first chapter of a comics signed by Guillaume Labrude.
To read this issue, please click here.

Cities and wonders/Villes et merveilles: call for papers/appel à contributions

(English version below.)

L’appel à contributions pour le deuxième numéro de Fantasy Art and Studies est désormais ouvert.

À rebours de l’image véhiculée par les médias qui voudraient faire d’elle un genre centré sur des univers d’inspiration médiévale, la Fantasy a depuis les années 1980 largement investi le monde contemporain et, en particulier, la ville moderne. Dès 1984, Charles de Lint propose avec Moonheart un récit mêlant magie, créatures de l’Autre monde, et thriller en plein Ottawa. Trois ans plus tard, c’est au tour d’Emma Bull, avec War for the Oaks, de faire entrer les fées dans le Minneapolis du XXe siècle, tandis qu’en parallèle l’éditrice Terri Windling développe l’univers partagé de The Borderland Series. La Fantasy urbaine était née. Depuis, on a pu découvrir des chefs-d’œuvre de ce sous-genre, tels Neverwhere et American Gods de Neil Gaiman ou encore Le Dernier magicien de Megan Lindholm. La Fantasy urbaine a également envahi le petit écran, avec notamment la série Once Upon a Time, et l’adaptation télévisée de The Dresden Files, ainsi que la bande dessinée, avec, entre autres, Fables de Bill Willingham. Lire la suite